LABORATOIRE R&D STORCI: DANS LE CŒUR DE L'EXCELLENCE

 

Nous avons interviewé Alessio Marchesani, Technologue Alimentaire et Responsable du Laboratoire R&D Storci: entre une essai et l’autre, il nous a accordé un peu de son temps. L’enthousiasme est tangible: les projets en cours sont nombreux, ils servent à renforcer l’âme expérimentale de cette entreprise et ils permettent d’élargir la gamme des produits que Storci peut vanter et proposer.
 

Alessio MarchesaniQuels sont les demandes les plus fréquentes pendant ces dernières années?

Ça fait longtemps que nous travaillons avec des semoules à base de légumineuses comme des lentilles, des pois chiches ou des céréales sans gluten de type mais ou riz, pour ces marchés destinés aux personnes souffrant d’intolérances ou des pathologies ou pour qui a une mentalité saine, alors ils recherchent des aliments alternatifs avec des principes nutritifs moins traditionnels ou simplement pour qui a envoi d’éssayer des goûts différents. Bientôt nous effectuerons des tests qui serviront pour comprendre et identifier les modifications aux machines traditionnelles à implémenter avec des technologies modernes, par exemple préparer une machine aussi pour la cuisson des semoules.

Cela signifie-t-il que des nouveaux scénarios s’ouvrent dans les marchés des pâtes?

Certainement, il y a une recherche continue de produits nouveaux et dans ce domaine nous trouvons les clients qui veulent se différencier en créant des lignes de produits spécifiques où on met l’accent sur la haute qualité, filière courte ou Km zéro.


Les demandes diffèrent-elles selon les marchés d’origine?

Nous recevons, souvent, des demandes qui viennent de l’étranger où se cherche de «faire des pâtes» dans la manière traditionnelle en utilisant cependant les matières premières locales, ceci comporte une différence de rendement sur le produit fini.
 

En fonction de ces types de demandes, que propose Storci?

Nous offrons la compétence de notre personnel spécialisé et les machines du Laboratoire afin que le client puisse apprécier son produit en phase d’étude, donc nous élaborons un projet qui ne soit pas seulement sur papier. Cela nous permet d’identifier les meilleures matières premières sur le marché et par conséquent, nous identifions la technologie la plus avantageuse et la ligne la plus apte au type de production. À partir de ce moment, le projet devient opérationnel parce que nous sommes en mesure de le tester à travers des échantillons distribués aux chef, laboratoires, restaurants et cantines.
 

… la demande la plus étrange? 

Celle relative à des produits pas alimentaires ou utilisés dans le domaine pharmaceutique. Maintenant la tendance est de faire des essais avec des mélanges des légumes pour créer des produits qui font un clin de l’œil à l'environnement, comme les pailles bio. Ceci confirme que Storci est déjà projeté vers le futur.

 

 

Des questions?