LES TENDANCES DU MARCHÉ DES PÀTES EN ÉGYPTE

 

Nous interviewions l’Ing. Ashraf El Sayed El Wasifi, manager de l’Égypte qui nous raconte les dernières tendances des pâtes dans le marché égyptien et quels sont à son avis les perspectives pour les prochaines années.
 

Eng. Ashraf  El WasifiEst-ce que pouvez-vous nous raconter du marché Égyptien des pâtes et quels sont ses tendances actuelles?

Avec son 104 million de citoyens, l’Égypte est un Pais densément peuplés et en phase de croissance.

Dans ce moment historique il est caractérisé par une remarquable inflation, dans les derniers mois du 2019 on a assisté à un renforcement très fort de la livre égyptienne sur l’euro et sur le dollar; tout ceci a porté à un amélioration des capacités d’investissement des entrepreneurs locaux par rapport aux machines et lignes étrangers.

Si dans le passé le riz a eu toujours un rôle de premier plan dans la culture in Égypte, au début du 2019 le Ministre de l’Agriculture a décidé de réduire les zones destinées à cette culture et en conséquence une nouvelle tendance s’est créées: la culture de céréales et la production de pâtes ont été lentement gagné du terrain dans une mesure plus grande.
Aujourd’hui en Égypte existent environ 300 fabriques de pâtes, dont:

- Environ la moitié en phase de
temporaire inactivité pour des différentes raisons, en règle générale parce qu’elles nécessitent d’un upgrade des lignes, à front d’un marché qui est en train d’évoluer vers des standards de qualité plus élevés.
- La moitié qui reste est en
pleine activité mais avec une part d’eux qui a besoin d’un upgrade.

Pour ce qui concerne les consommations de pâtes, la consommation moyen par habitant pour mois résulte de 650 gr et le nombre de consommateurs de pâtes par mois est le 60% du population.

 


Vous collaborez avec Storci désormais plusieurs année. Quels sont les caractéristiques des lignes de Storci qui vous croyez ont intéressés le plus les producteurs égyptiens de pâtes?

Ma collaboration avec Storci est de longue date et elle est basée sur une connexion très solide soit professionnelle que personnelle. Au contraire, au regard de caractéristiques que le plus intéressent les producteurs égyptiens de pâtes, on peut affirmer que Storci a une excellente réputation en Égypte, (présent avec 37 lignes installés par sa société sœur Fava ) parce que il produit des lignes robustes, technologiquement avancées et son personnel réserve toujours le maximum d’efforts et d’application pour utiliser la ligne au maximum de sa potentiel.
Je veux mentionner, en outre, que, en Avril 2018, Storci a organisé sa premier convention dédiée à la technologie des pâtes en remportant beaucoup de consensus.


WIPPAÀ vos avis, quels seront les développements de ce marché dans un avenir proche?

Je suis convaincs que le marché égyptien offre des grandes potentialités parce que il a en lui-même tous les éléments qui pourrons nous porter au succès.   
Du point de vue du marché des pâtes et des lignes pour pâtes, comme mentionné précédemment, il y a beaucoup de entreprises qui travaillent avec des installations obsolètes et ils nécessitent d’upgrade et que peuvent ainsi profiter de la technologie Storci pour faire le saut qualitatif, toujours avec des solutions et des prix appropriés aux propres exigences.

Il y a, en outre, beaucoup d’entrepreneur qui retournent ou arrivent en Égypte après des longues périodes passé à l’étranger et ils ont besoin de conseil pour comprendre comme se déplacer dans le secteur de la production de pâtes, quels investissements effectuer et comment.

Et il est dans ces cas qui je leur apporte mon soutien, avec Storci, pour choisir le type de ligne d’acheter, quel production mettre en œuvre et fournir toutes les informations financières et économiques nécessaires pour leur activité, que soit nouveau ou déjà existante mais en cours de mise à jour technologique.

 

 

 

Des questions?